© 2019 par Marseille Concerts 

  • Facebook Black Round
  • Twitter - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
Marseille Concerts Logo

Muséique #6 - Musique en récits

Dim. 17 Mai

11H30.

Concert / Berceuses Comoriennes

+ 

Collections permanentes

Groupe Boras  Chant

Boras est un mot qui désigne à la fois berceuse et chant du quotidien. C’est dans la cour du Centre de la Vieille Charité que le groupe Boras originaire des Comores chantera ce magnifique héritage culturel. Ce concert s’inscrit pleinement dans la volonté du musée de faire découvrir toute la richesse artistique des cultures du monde. Simple concert ou véritable voyage, il est à vous d’en décider...

En partenariat avec le Musée d’Arts Africains, Océaniens, Amérindiens,

les Musées de la Ville de Marseille et la Ville de Marseille.

Présentation

M’baé Mohamed appelé aussi Soly est médiateur culturel de l’association Sound Musical School B.VICE dans les quartiers Nord de Marseille. Il s’est donné pour mission de collecter des berceuses aux Comores directement auprès des anciens. Il prend contact avec des femmes d’origine comorienne avec leurs enfants pour reprendre les enregistrements et produire un album dont l’objectif est de diffuser et perpétuer cet héritage. Les interprètes des berceuses vont prendre le nom de scène « Boras », un mot comorien qui désigne à la fois berceuses mais aussi les chants du quotidien. Boras ne s’arrêtera plus de monter sur scène pour faire entendre ce patrimoine culturel comorien.

Le premier projet interculturel et intergénérationnel du groupe intitulé « Boras- berceuses comoriennes et création musicale » est élaboré en 2012 lors d’une résidence créative au Festival d’Art Lyrique d’Aix- en-Provence et dans les locaux de la Sound Musical School B.VICE.

L’aventure de la pièce musicale « Boras, berceuses comoriennes et création musicale. » s’est poursuivie en 2013 jusqu’en Angleterre à St Lukes, lieu de travail du département éducatif du LSO (London Symphony Orchestra). En 2014, les membres de la troupe Boras de la Sound Musical School B.Vice ont encore collaboré avec le Festival d’Aix en Provence au travers du projet Musiques en Cité. En 2016, un échange musical a été proposé par le jazzman Raphaël Imbert et l’Orchestre des Jeunes de la Méditerranée.

En 2017, l’association continue son travail d’étude, d’exploration et de réappropriation des berceuses comoriennes avec la troupe Boras. Elle a encore collaboré avec le Festival d’Aix-en-Provence en intégrant un projet de la compagnie Rara Wulib autour des chants d’esclaves dans le cadre de Musiques en cités.

Une expérience qui a grandi la troupe et qui lui a permis de se produire à plusieurs reprises (La Savine, Cinéma Alhambra). En 2018, ils participent au Festival Afropéa : Thérapoésie, pour Ibrahim Ali (Savine/ Friche Belle de mai).5