top of page

Dana Ciocarlie



Biographie

Prix et distinctions

  • 2ème Grand Prix – Concours International Robert Schumann – Zwickau

  • Prix Spécial Sandor Vegh – Concours Geza Anda – Zurich

  • Prix International Pro Musicis

  • Lauréate – Young Concert Artist European Auditions – Leipzig

  • Lauréate – Fondation Cziffra



Une intégrale de l’œuvre pour piano de Robert Schumann

 

En 2018, Dana Ciocarlie fait partie des 3 finalistes nommés aux Victoires de la Musique Classique parmi les 443 enregistrements présentés dans la catégorie « Enregistrement de l’année », avec son Intégrale pour piano seul de Robert Schumann. Elle enregistre cette intégrale en quinze concerts publics, entre 2021 et 2016, au Palais de Béhague de l’Ambassade de Roumanie à Paris. Cette première mondiale a reçu le soutien de Yamaha, de la Fondation Safran, de l’Institut Culturel Roumain et de l’Ambassade de Roumanie en France.

L’intégrale est parue en septembre 2017 en un coffret de 13 CD — label La Dolce Volta — qui a reçu un accueil unanime de la presse, qui n’hésite pas à la comparer par sa musicalité à Wilhelm Kempff et à Clara Haskil. À l’occasion de la sortie de cette Intégrale Schumann, Dana Ciocarlie a donné un concert au Théâtre des Champs-Élysées à Paris. Sur France Musique, elle a consacré un cycle d’une quarantaine d’émissions dédiées aux œuvres de Robert Schumann dans L’atelier du musicien de Jean-Pierre Derrien qui l’a régulièrement invitée entre 2001 et 2015.

Après son Intégrale Schumann, c’est maintenant aux 25 Concertos pour piano seul de Mozart que Dana Ciocarlie va se consacrer, avec l’Open Chamber Orchestra dirigé par Yaïr Benaïm. Ce projet d’enregistrement en concerts publics au Palais de Béhague de l’Ambassade de Roumanie à Paris a commencé en septembre 2022. Il se poursuivra sur plusieurs années jusqu’à la parution du coffret réunissant ces 25 concertos de Mozart.

Identité artistique et parcours musical

Douée d’un tempérament vif-argent où la générosité se dispute à l’engagement, Dana Ciocarlie possède un vaste répertoire, s’étendant de Jean-Sébastien Bach aux compositeurs d’aujourd’hui. Dédicataires de nombreuses oeuvres composées par Nicolas Bacri, Edith Canat de Chizy, Karol Beffa, Frédéric Verrières, Helena Winkelman et Dan Dediu, elle est reconnue comme l’une des interprètes majeures de Horatiu Radulescu.

Formée aux sources de l’école roumaine de piano comme Dinu Lipatti, Clara Haskil et Radu Lupu, Dana Ciocarlie a également étudié à Paris auprès de Victoria Melki, Dominique Merlet et Georges Pludermacher. Son talent a été récompensé par de nombreux prix internationaux prestigieux.

Sa rencontre avec le pianiste allemand Christian Zacharias sera déterminante, en particulier pour approfondir l’œuvre pour piano de Franz Schubert.

Dana Ciocarlie est une interprète recherchée dans le domaine de la musique de chambre. Parmi ses partenaires de prédilection, on mentionnera les violonistes Sarah Nemtanu, Irina Muresanu, Elise Bertrand, Marianne Piketty, Gaëtane Prouvost, Hélène Collerette, Jean-Marc Phillips-Varjabédian, Laurent Korcia, Yaïr Benaïm, Gilles Apap, Pierre Fouchenneret, l’altiste Gérard Caussé, les violoncellistes Emmanuelle Bertrand, Astrig Siranossian, Diana Ligeti, Alexander Kniazev, Ophélie Gaillard, Henri Demarquette, Raphaël Chrétien, les cornistes David Guerrier et Hervé Joulain, le clarinettiste Raphaël Sévère, les Quatuors Psophos, Talich et Danel. Elle a joué sous la direction de chefs tels que Lawrence Foster, Yoav Talmi, Edmon Colomer, Horia Andreescu et Christian Zacharias.

Ses multiples activités à travers le monde en récital, musique de chambre ou concerto avec orchestre l’ont conduite aux Etats-Unis, au Canada, au Japon, en Chine, à Hong-Kong, en Indonésie, en Europe (Allemagne, Suisse, Espagne, Belgique, Luxembourg, Italie, Russie, Pays-Bas, Roumanie)…

À Paris, Dana Ciocarlie s’est produite dans les salles les plus prestigieuses : Cité de la Musique, auditorium de Radio France, Musée d’Orsay, auditorium du Louvre, Théâtre des Champs-Elysées, Théâtre du Châtelet, amphithéâtre de l’Opéra Bastille, Salle Pleyel, Salle Gaveau, Théâtre des Bouffes du Nord, Invalides ou encore Théâtre de l’Athénée. Elle a également été programmée au MIDEM de Cannes, l’Opéra de Lyon, l’Opéra de Dijon, l’Arsenal de Metz, la Salle Molière de Lyon, La Criée Scène Nationale de Marseille et la Salle Poirel de Nancy.

Également habituée des grands festivals français de musique classique, la pianiste roumaine a participé plusieurs fois à la Folle Journée de Nantes, La Roque d’Anthéron, La Grange de Meslay, Festival Radio France Occitanie Montpellier, Berlioz à La Côte Saint-André, Piano aux Jacobins à Toulouse, les Flâneries Musicales de Reims, l’Orangerie de Sceaux, le Festival du Périgord Noir, Auvers-sur-Oise, le Printemps des Arts de Monte Carlo, l’Abbaye de Fontevraud, le Festival Chopin à Bagatelle…





Dimanche 9 mars 2025 à 11h
Opéra de Marseille, 2 Rue Molière, 13001 Marseille

Photo ©Bernard Martinez




Mots-clés :

Comments


bottom of page