top of page

Suzanna Bartal



Biographie

La pianiste franco-hongroise, née à Timisoara, Suzana Bartal s’installe en France en 2005 où elle étudie à Paris et Lyon au Conservatoire National Supérieur de Musique, puis entre 2011 et 2014 à l’Université Yale (Etats-Unis) où elle obtient son doctorat en interprétation. Vainqueur du prestigieux concours New York Concert Artists Concerto Competition en 2013, elle se produit dans des salles telles que la Philharmonie de Paris, l’Auditorium de Radio France, l’Auditorium du Louvre et la Salle Pleyel, le Beethoven-Haus de Bonn, le Merkin Hall à New York, le Palazzetto Bru Zane à Venise ou Milton Court à Londres et dans des séries importantes comme celle de l’Opéra d’Avignon, l’Opéra de Vichy, le festival « Classique au Vert » à Paris, le Festival de Pâques d’Aix-en-Provence, le Festival de l’Epau, le Festival Berlioz, les Rencontres Musicales d’Evian, le Festival International de musique de Besançon ou encore le Festival de Musique de Turku (Finlande). Suzana a participé à de nombreuses émissions sur ARTE, France Musique, Radio Classique, Europe 1, Radio France Internationale, RTBF, BR (Bayerischer Rundfunk), NDR (Norddeutscher Rundfunk), WDR (West Deutscher Rundfunk), DR (Radio Danoise), Radio Rai 3, RTS, Klassik Radio Autriche, ainsi qu’à la radio et télévision française, roumaine et hongroise. Son enregistrement de l’intégrale des «Années de pèlerinage» de Liszt, paru en mars 2020 chez Naïve, reçoit de chaleureuses critiques: “Ces trois disques parfaits, (..) sacrent la nouvelle prêtresse que le piano de Liszt attendait” (Jean-Charles Hoffelé). Salué par la critique internationale, l’album reçoit notamment un Prix de la Société Liszt de Budapest, les «5 étoiles» des magazines Fono Forum en Allemagne et Classical Source au Royaume-Uni. Il a également été choisi «CD du jour» sur Radio Klassik Autriche. Interprète très enthousiaste de la musique contemporaine, Suzana a collaboré avec d’illustres compositeurs d’aujourd’hui, tel Thomas Adès, Eric Tanguy (dont elle crée plusieurs œuvres) ou Régis Campo, ainsi que le compositeur de musique de film Gabriel Yared. Elle enregistre la musique de chambre d’Eric Tanguy sur un album qui paraît en mai 2022 chez Erato/Warner avec comme partenaires Edgar Moreau, Lise Berthaud, Pierre Génisson, Alexandra Conunova et le Quatuor Diotima. Ce CD reçoit le Diapason d’Or de l’Année 2022. Très active aussi comme chambriste, elle se produit également avec les violoncellistes Henri Demarquette, István Várdai, Benedict Klöckner et Aurélien Pascal, les violonistes Déborah et Sarah Nemtanu, Allexandra Soumm, Kristóf Baráti, Josef Spacek, Alina Pogostkina, Rosanne Philippens, Sayaka Shoji, l’altiste Pierre Lenert, le clarinettiste Raphaël Sévère, la flûtiste Noemi Györi, les Quatuors Calder, Zaïde et Van Kuijk ou encore le ténor Stanislas de Barbeyrac. Elle joue en soliste avec l’Orchestre Philharmonique de Radio France, l’Orchestre Pasdeloup, l’Orchestre National d’Auvergne, l’Orchestre National d’Avignon, l’Orchestre Lamoureux, l’Orchestre Symphonique de Joensuu, le Jyväskylä Sinfonia, le Norrlandsopera Symphony Orchestra, le Kecskemét Symphony Orchestra, l’Orchestre de Madère, sous la direction de chefs tels que Christian Vasquez, Eivind Aadland, Marzena Diakun, Adrien Perruchon, Ariel Zuckermann, Roberto Fores Veses, Eero Lehtimäki, Kensho Watanabe, Samuel Jean, Wolfgang Doerner ou Peter Oundjian. Elle est nommée directrice artistique du Festival Piano à Riom depuis 2020.



Photo ©Jean-Baptiste Millot






Comentarios


bottom of page